Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Soudan du Sud : un bélier et taureau emprisonnés pour meurtres

Les latins le disent, ‘’dura lex, sed lex’’, ce qui signifie que la loi est certes très dure mais c’est la loi ; et bien entendu, nul n’est censé s’y soustraire, pas mêmes les animaux dans le pays frère du Sud Soudan.

Aussi bizarre que cela puisse paraitre, au Sud Soudan, les animaux sont passibles de peine carcérale s’ils commettent des délits en termes de meurtres. Là-dessus, la récente actualité dans ce pays en est assez éloquente. Un bélier et un taureau ont écopé de peines de prison pour avoir tué des êtres humains.

Lire aussi : Zokora Maestro explique son retrait des réseaux sociaux

Le drame qui a impliqué le bélier s’est déroulé il y a un mois selon Netafrique.net. L’ovin avait encorné et tué une dame âgée de 45 ans. La bête avait été condamnée par la justice à trois ans de prison dans un camp militaire.

Le second drame, lui, plus récent (la semaine dernière) mettait en scène un taureau et un gamin de douze ans. Le bovin qui se promenait près d’une ferme a brutalement attaqué l’adolescent qui est mort sur le coup. Ici également, l’animal a été mis aux arrêts en attendant son jugement.

Lire aussi : En plein direct, cette gamine expose la nudité de sa mère (vidéo)

Soulignons toutefois que dans ces différents cas de figure, le propriétaire n’est nullement responsable du délit de son animal mais en guise de compensation, l’animal est remis à la famille de la victime, une fois sa peine purgée.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI