Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Success Story / Née sans membres supérieurs, elle devient la plus jeune députée de Mozambique

Née sans bras, Mercia Viriato est à 23 ans la plus jeune députée du Mozambique, depuis sa prise de fonction le 19 janvier 2020, à l’assemblée nationale de Mozambique.

L’histoire de la représentante au parlement de la circonscription de la province occidentale du Tete avec la politique débute par un fait anodin. En 2018, elle écrit au Président Filipe Nyusi via sa page facebook pour plaider la cause des personnes handicapées. Impressionné, le Président suscite et encourage la candidature de la jeune femme sous la bannière du parti majoritaire afin de porter sa voix et son combat :

Lire aussi : Covid-19 : Après Wilfried Zaha, Deli Simon offre le sourire à des Ivoiriens

celui de lutter pour que les jeunes handicapés puissent être accueillis et pris en charge dans les écoles publiques du Mozambique. Une mission quelle pourra désormais poursuivre aux côtés de 249 autres parlementaires dans le cadre de la 9ème législature de son pays.

Interrogée sur l’impact du handicap sur sa vie quotidienne, elle a confié à un journal Portugais : « Je fais tout avec mes membres inférieurs. Écrire, cuisiner, nettoyer et ranger la maison ». Bel exemple de courage forgé au fil de son existence.

Lire aussi : Debordo à propos de Makosso: « Je n’ai rien contre lui, j’ai juste de la peine pour la famille de la défunte »

Abandonnée dès sa naissance par son père, élevée par une mère dépourvue de moyens et donc incapable de l’envoyer dans une école spécialisée comme préconisé par le directeur de son premier établissement, la jeune fille a persévéré dans le système scolaire classique en se débrouillant uniquement avec ses pieds.
En 2019, Mércia Viriato a obtenu son diplôme de droit à l’université Unisave dans la ville de Maxixe, au nord de Maputo.

Franck Duval

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,