Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un couple veut nommer son nouveau-né Lucifer – Face au refus de l’état civil, ils portent plainte…

Dan et Mandy Shaldon, un couple néo zelandais vient de gagner après quatre mois une bataille judiciaire engagée contre la municipalité de Derbyshire en Nouvelle Zélande.

À la naissance de leur enfant, ce couple a décidé de le déclarer sous le prénom lucifer.

En nouvelle Zélande ce prénom est interdit car lié au diable.

Que nenni! Les parents du petit n’en ont eu cure et se sont rendus à la mairie locale pour déclarer le bébé.

Comme il fallait s’y attendre ils se sont heurtés à la résistance de l’officier administratif qui les a reçus ce jour. Ce qui a provoqué chez eux une colère.

Lire aussi : L’asexualité (désintérêt pour le sexe), un phénomène méconnu mais qui existe pourtant

Dan, l’époux raconte:

« Nous étions vraiment excités à l’idée d’aller le faire enregistrer, mais l’agente administrative chargée d’enregistrer l’état civil nous a regardés avec un air de profond dégoût. Elle nous a dit qu’il ne pourrait jamais trouver de travail et qu’aucun professeur ne l’accepterait jamais dans sa classe. J’ai essayé de lui expliquer que nous ne sommes pas des gens religieux, et que Lucifer en grec signifie porteur de lumière et matin, mais elle n’a pas voulu m’écouter. ».

Lire aussi : Dan-Axel Zagadou de plus en plus proche de la sélection ivoirienne ?

Une plainte a ensuite été déposée et les parents de lucifer ont obtenu au final, gain de cause.

Le conseil régional du Derbyshire s’est excusé auprès du couple en rappelant toutefois qu’il est impératif pour les officiers d’état civil de conseiller sur ces questions, car parfois les gens ne sont pas conscients de certaines significations ou associations autour de certains noms.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires