Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un député et un chef de police arrêtés pour avoir aidé une élève à tricher l’examen

Un gros scandale de fraude touche l’Algérie. Alors que se déroule les examens de fin d’année un peu partout dans le pays, un député et un chef de police ont été mis aux arrêts pour avoir aidé une adolescente à tricher.
Le député appartenant à la majorité a tenté de faire parvenir une feuille de réponses à sa fille lors d’une épreuve du brevet, rapporte les médias Algériens.

Lire aussi : Accusé de sorcellerie, ce mineur a été mis à la rue par ses parents

Selon un communiqué du tribunal d’El-Oued dans la préfecture d’El-Meghaier, le député du Front de libération nationale (FLN) et le chef de la gendarmerie locale «ont été placés en détention provisoire» pour tentative de fraude lors d’une épreuve du Brevet de l’enseignement moyen (BEM) et pour «abus de fonctions».

Lire aussi : Une étudiante s’évanouit à 3 reprises en découvrant que son professeur est décédé du SIDA

Selon les médias, le député Abdenacer Ardjoun a chargé le chef de la brigade de la gendarmerie de faire parvenir à sa fille candidate au BEM une enveloppe contenant des réponses à l’épreuve de mathématiques.
Le surveillant de la salle a découvert la tentative de triche et porté plainte contre le député et l’officier.
Selon la Constitution algérienne, l’immunité parlementaire d’un député ne couvre que les activités en lien avec son mandat.

Kablan Carmel

VOUS AIMEREZ AUSSI