Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un garçon de 13 ans meurt mystérieusement quelques jours après avoir tué le chat de son voisin

Un nuage noir plane au-dessus du village de Masireni au Zimbabwe, suite à la mort d’un garçon de 13 ans six jours qui avait tué le chat noir d’un voisin.

Le propriétaire du chat a admis avoir utilisé des moyens mystique pour mettre fin à la vie du garçon qui a tué son chat.

Lire aussi : Voir ma femme coucher avec d’autres hommes m’excite

Le chef du village, Siyaso Peter Ndhlovu, a confirmé l’histoire et a déclaré aux médias locaux que la sorcière présumée comparaîtra bientôt devant le tribunal pour répondre aux allégations d’assassinat de Zacharia Mlambo (le jeune garçon).

« Je suis au courant de la mort de Zacharia. Il était en 6e année à l’école primaire Mutandahwe. La sorcière présumée qui est notoire dans la région a admis avoir tué le garçon. Elle comparaîtra bientôt devant le tribunal », a déclaré Ndhlovu.

La famille de Zacharia a également consulté un voyant qui a confirmé que le garçon avait été tué par la vieille.

Lire aussi : Pour ne plus vivre avec sa femme, il demande à être emprisonné…

Tambudzai Mlambo, la mère du défunt, a déclaré que son fils avait tué le chat parce qu’il était toujours dans leur maison en train de détruire les choses. Un matin, le chat avait mangé tout le poisson qui devrait servir au déjeuner. Très en colère, Zachariah l’a ensuite tué.

Après avoir réalisé la mort du chat, la prétendue sorcière a dit au garçon que le chat était son aide et qu’elle allait s’assurer qu’il meurt de la même manière que le chat.

« Mon fils a commencé à se plaindre de maux de tête et sa tête a commencé à enfler.

Nous l’avons emmené à l’hôpital et il était négatif au paludisme et au coronavirus. Nous sommes allés voir la sorcière présumée et nous nous sommes excusés.

Lire aussi : Voici la plus belle femme du monde en 2021

Nous avons même proposé de lui payer, mais elle a refusé, insistant sur le fait que tout ce qu’elle voulait, c’était récupérer son chat noir. Mon fils est décédé d’une mort douloureuse six jours plus tard », a déclaré Tambudzai.

Le directeur de l’école primaire de Mutandahwe, a exprimé son choc face à la mort subite du garçon.

« L’incident est bouleversant. Zacharia n’est pas venu à l’école pendant une semaine. Nous avons supposé qu’il viendrait le lundi suivant. Nous nous sommes rendus chez eux pour apprendre qu’il est mort. C’est tellement douloureux que nous ayons perdu un garçon bien élevé », a-t-il déclaré.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI