Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un instituteur met fin à ses jours après avoir enceinté une élève

Il avait 34 ans et exerçait comme enseignant dans le village de Boussoué, préfecture de Gbolouville dans l’Agneby-Tiassalé. Ehui Ahoua Francis est mort par noyade, le dimanche 17 octobre dernier. Et au vu des nombreux messages laissés, tout porte à croire à un suicide.

Lire aussi : Un directeur d’école et son adjoint demis de leur fonction pour avoir recensé des filles vierges de l’école

En effet, ce jour-là il a envoyé à son épouse un sms qui disait ceci : « (…) c’est du campement que je t’écris et après réception, je ne serai plus de ce monde. Alerte les gens et venez récupérer mon corps au puit »

Ayant reçu le sms de son époux, elle va automatiquement informer un collègue étant elle-même institutrice. Celui-ci va se dépêcher sur les lieux mais va trouver son ami et collègue, la moitié du corps plongé dans un fût d’eau.

Il va rapidement renverser le fût essayant désespérément de le faire respirer . Il court alors alerter les villageois et les autres collègues. La gendarmerie a également été interpellée ainsi qu’un corps médical qui a fait le constat de la mort par noyade.

Lire aussi : Zota et Emma Lohoues : Les deux stars fÈminines ivoiriennes ´ millionaires ª sur Instagram en 2019

Sur le lieu, un bout de papier a été également retrouvé où il a été mentionné : « Moi E. A. F., j’ai mis enceinte Emma, une collégienne de Batera. A ma fille Elvira, une pensée de Dieu et à Adeline, un autre mari adorable… »

Son corps a été retiré par les services de pompes funèbres et les enquêtes se poursuivent pour retrouver d’autres causes éventuelles de ce qui semble pour le moment être un suicide.

Dylaurette YOUKOU

VOUS AIMEREZ AUSSI