Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Un jeune de 18 ans tue une femme de 36 ans et son enfant pour ne l’avoir pas pu violé

Un jeune nigérian de 18 ans a noyé une femme de 36 ans et son bébé d’un an pour avoir résisté à sa tentative de viol.

Selon pulse.ng, le suspect, Volamu Kalbes, est actuellement entre les mains du commandement de la police de l’État d’Adamawa, pour enquête. Le responsable des relations publiques de la police (PPRO), Sulaiman Nguroje, a révélé que le suspect avait attaqué et tué la victime, Talatu Usman, dans la zone de gouvernement local de Lamurde dans l’État d’Adamawa.

La femme décédée s’était rendue au bord d’une rivière dans l’État pour baigner son bébé lorsque le suspect l’a attaquée avec l’intention de la violer.

Lire aussi : Sexo – Les 9 types de vag*n que vous êtes susceptibles de rencontrer dans la vie

Alors que Talatu Usman résistait à la tentative de Volamu Kalbes de la violer, le suspect l’a poussée dans la rivière, l’a maîtrisée jusqu’à sa mort.

« Le 6 juin 2022, le commandement de la police de l’État d’Adamawa a appréhendé un suspect de 18 ans pour le meurtre brutal d’une Talatu Usman, 36 ans, et de son enfant d’un an dans la zone de gouvernement local de Lamurde. La victime aurait résisté à une tentative du suspect de la violer », a déclaré Nguroje, cité par pulse.ng.

Après avoir assassiné la mère qui allaitait, son enfant sans défense, qui pleurait au bord de la rivière, est devenu la prochaine cible du suspect.

« Comme si cela ne suffisait pas, le suspect a pris l’enfant, qui pleurait et l’a poussé dans l’eau jusqu’à ce qu’il ne meurt », déplore le communiqué.

Lire aussi : Ghana : un prophète de Dieu retrouvé au lit avec une star du tik tok (vidéo)

Sur la base de cela, le suspect a été arrêté par les agents de commandement attachés au quartier général de la police divisionnaire de Lamurde à la suite d’un rapport reçu par le mari de la victime, Alh. Usman Abdul, qui est bouleversé par la perte de sa femme et de son enfant.

Selon les rapports, le commissaire de police de l’État d’Adamawa, Sikiru Akande, ne traite pas l’incident à la légère. Il a ordonné une enquête rapide mais minutieuse sur l’affaire pour s’assurer que justice soit rendue en temps opportun.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI