Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Une bloggeuse clashe encore Makosso : ‘’… il crée la zizanie entre les personnages publics féminins des réseaux sociaux pour se sentir vivant.

Les réactions de désapprobation contre le pasteur et influenceur Camille Makosso dans l’affaire qui fait actuellement le buzz dans l’actualité : celle relative à son aveu dans Yvideroshow où il avait déclaré avoir eu des relations intimes avec la jeune web-humoriste Sarra Messan.

Après la ministre Belmonde Dogo qui avait, dans une réaction reprise par les pages people et médias, recadré l’homme de Dieu, une blogueuse n’a pas ménagé sa langue pour clashé sévèrement l’influenceur, toujours sur le même sujet. Mona Muse, c’est son nom. Elle a publié via Facebook ce 29 décembre 2021 une sortie énergique contre le père de la marmaille :

Lire aussi : Fraude fiscale : Le Trésor public espagnol réclame environ 1 million d’euros à Samuel Eto’o !

‘’…. On peut être aussi irrévérencieux ? Makosso Camille me fait penser à un ado qui a manqué d’amour dans son enfance et qui par tous les moyens cherchent l’attention de sa mère en se collant aux filles du net…’’.

Pour la jeune bloggeuse, le général Makosso n’a rien du profil qu’il se donne. Il est plutôt présent sur les réseaux sociaux pour un autre objectif. Ecoutons-la :

‘’… Ce personnage, n’est ni un pasteur, ni un talent mais juste un amuseur public qui crée la zizanie entre les personnages public féminins des réseaux sociaux pour se sentir vivant. Franchement il m’exaspère tellement il n’apporte rien de positif à la toile…’’.

La chute finale de son intervention sera une invitation au boycott de l’homme de Dieu : ‘’… boycottez ce genre d’individus pour qu’ils disparaissent des médias. Rentrez dans cette nouvelle année en nettoyant vos murs de ces individus…’’.

Lire aussi : Drame : Un joueur Algérien s’écroule en plein match et meurt !

Notons que la sortie du général Makosso était liée à une question de l’animatrice de l’émission, Yvidero qui, dans la foulée de ces clameurs, a publié une image d’elle en mode wanted. Comme pour dire que sa tête est mise à prix ? En tout cas, sûrement que d’autres épisodes restent encore à voir sur cette autre affaire bruyante des talk-shows des télévisions ivoiriennes.

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI