Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Une femme arrêtée…. sept fœtus avortés retrouvés dans sa chambre

Une femme a été arrêtée après la découverte de sept fœtus avortés dans une chambre qu’elle louait.

Les fœtus ont été découverts lorsque la femme qui serait une employée de l’hôpital a quitté la maison. Les faits se sont déroulés dans la ville indonésienne de Makassar. La femme serait âgée de 26 ans et n’a été identifiée que par ses initiales N.M.

Lire aussi : ABOBO: un homme fait égorger sa cousine pour 7 millions de FCFA.

En effet, la propriétaire de la maison, Nulfah Anugrahwaty, a découvert les fœtus lorsqu’elle est allée nettoyer l’ancienne chambre de N.M. Arrivée sur les lieux, elle a remarqué une odeur épouvantable. Elle a suivi la puanteur jusqu’à quatre boîtes scotchées dans un coin de la pièce avant de découvrir les fœtus.

Elle a alerté la police, qui à son tour a suivi N.M. jusqu’à la régence de Konawe dans le sud de Sulawesi. Son petit ami a également été arrêté dans la province du Kalimantan du Sud.

Le couple a été ramené à Makassar pour l’enquête policière.

Selon des informations, N.M. a déclaré à la police qu’elle et son partenaire pratiquaient les avortements depuis 2012, alors que N.M. n’avait que 16 ans. Le dernier a eu lieu l’année dernière, en 2021.

Lire aussi : Cameroun/Tiktok Awards 2022 : une tiktokeuse choisit de se rouler dans la boue pour ne pas avoir été nominée (+vidéo)

N.M. a affirmé qu’elle avait pris une concoction afin d’avorter ses multiples grossesses, tandis que son petit ami l’aiderait ensuite à extraire les fœtus.

Interrogée sur la motivation de leurs actions, elle a déclaré qu’elles avaient pratiqué des avortements afin d’éviter la stigmatisation de tomber enceinte hors mariage dans le pays à majorité musulmane.

L’avortement est illégal en Indonésie à l’exception de certaines circonstances telles que le viol.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI