Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Une femme se suicide après que son mari lui a dit qu’il voulait une seconde épouse

Une femme nigériane se serait suicidée parce qu’elle ne supportait pas l’idée que son mari ait une seconde épouse.

Yetunde Folorunsho, mère de deux enfants, a consommé un produit chimique toxique et est décédée quelques minutes plus tard dans l’État de Kwara, selon les informations.

Selon le Daily Post, la défunte s’est violemment disputée avec son mari lorsqu’il l’a informée de son intention d’agrandir la famille conformément aux principes islamiques.

Selon les nouvelles fournies par Within Nigeria, Yetunde est décédée lundi à l’hôpital général d’Ilorin.

Lire aussi : Un fil d’écouteur de 80 cm se coince dans sa vessie pendant qu’il l’utilisait pour se masturber

« Lundi, vers 10 heures du matin, elle (Yetunde) a eu une petite dispute avec son mari à l’extérieur de la maison ; tout a été réglé et elle est entrée à l’intérieur », a déclaré Alhaji Lagbe Araoje, le frère du mari de Yetunde, au Daily Trust.

« Quelques minutes plus tard, le mari s’est précipité hors de la maison, implorant de l’aide parce que sa femme vomissait. Sur le chemin de l’hôpital, elle a demandé pardon à son mari pour avoir utilisé de la poudre de DDT, souvent connue sous le nom de Sniper. Vers midi, elle est décédée à l’hôpital », a-t-il ajouté.

Adio Tajudeen, le propriétaire de la pharmacie où Yetunde aurait acheté le Sniper, a reconnu l’achat de la défunte.

Lire aussi : Le frère Wilfried Zahui à Apoutchou : ‘’…quand on est grand, on ne mange pas partout…’’

« Nous avons découvert qu’elle vivait dans la région après l’annonce de sa mort. Les gens achètent la poudre pour diverses raisons, et nous n’avons aucune raison de croire qu’elle sera utilisée à des fins suicidaires», a déclaré Tajudeen.

« Un cas de meurtre a été signalé par un frère au mari de la défunte », a déclaré le porte-parole de la police d’Etat, Ajayi Okasanmi. Cependant, nous poursuivons notre enquête car il y a des soupçons d’homicide. Nous avons rassemblé tout le monde et placé son corps pour une autopsie.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI