Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Une fille de ménage, forcée à la prostitution par son ex copain et son ami: Ses bourreaux mis aux arrêts

Au Sénégal, Ndéné Diop et Alioune, deux compères poursuivis pour incitation à la débauche et proxénétisme ont été mis aux arrêts après avoir abusé d’une jeune fille puis de l’avoir forcée à se prostituer.

La victime, Ndeye Fatou Diouf est l’ex petite amie du dénommé Alioune.

Lire aussi : Yvonne Nelson mariée en secret : La star ghanéenne saisit ses avocats et rétablit la vérité…

Pour régler des problèmes d’argent, celui ci téléguide son ex fiancée vers son ami qui couche avec elle. La scène est filmée et utilisée sous forme de chantage.

Les deux filous forcent ainsi la jeune Fatou à se prostituer pour se faire de l’argent. En cas de refus sa vidéo est menacée d’être divulguée.

Travaillant comme femme de ménage, les deux hommes ont estimé qu’elle gagnerait bien plus avec ce nouvel emploi.

Après plusieurs refus catégoriques elle finit par accepter sous la menace et occupe une chambre dans l’appartement de l’un des deux proxénètes.

« Les clients payaient entre 5000 francs et 15.000 francs CFA. Parfois j’encaissais 60.000 francs CFA si le client décidait de passer la nuit. Après chaque acte, ils prenaient leur part sur l’argent. Je faisais la prostitution malgré moi(…). Je ressentais du dégoût ».

Lire aussi : « J’ai couché avec mon propriétaire pour collecter des fonds pour les factures médicales de mon mari »

Prise de douleurs au niveau du sexe à force de coucher avec tous ces hommes, elle est battue un jour par l’un des hommes qui lui réclamait la recette du samedi. Réussissant à s’enfuir, elle a livré son témoignage à la police et a dénoncé ses bourreaux.

Les deux hommes ont nié les faits mais un tour dans l’appartement de l’un des deux a suffi pour prouver la véracité des propos de la jeune Fatou.

Plusieurs femmes ont été trouvées sur place, forcées également à se prostituer. Des préservatifs traînant ça et là ont aussi été découverts.

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires