Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Violences électorales en Côte d’Ivoire: Ouattara accuse l’opposition « d’envoyer des gens à la mort » – AFP

Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, qui brigue un troisième mandat controversé à l’élection présidentielle de samedi, a accusé l’opposition, qui prône la « désobéissance civile », « d’envoyer des jeunes gens à la mort », dans un entretien à l’AFP mercredi.

© Issouf SANOGO Le président ivoirien Alassane Ouattara lors d'une interview avec l'AFP, le 28 octobre 2020 à Abidjan
© Issouf SANOGO Le président ivoirien Alassane Ouattara lors d’une interview avec l’AFP, le 28 octobre 2020 à Abidjan

« Il faut qu’ils (l’opposition) arrêtent d’envoyer des jeunes gens à la mort (…). Je ne vois pas pourquoi l’opposition appelle à la désobéissance civile qui conduit à des actes criminels », a déclaré le président, « déplorant la trentaine de morts » décomptés dans des violences préélectorales depuis le mois d’août en Côte d’Ivoire.

© SIA KAMBOU Des échoppes détruites lors d'affrontements entre communautés à Daoukro, dans le sud-est de la Côte d'Ivoire, le 14 août 2020
© SIA KAMBOU Des échoppes détruites lors d’affrontements entre communautés à Daoukro, dans le sud-est de la Côte d’Ivoire, le 14 août 2020

« Nous savons que des problèmes ont été suscités par l’opposition. Nous avons des preuves et après les élections nous allons engager des poursuites. Nous allons poursuivre les acteurs et les commanditaires (…) quelque soit le rang de la personne », a prévenu Alassane Ouattara.

La campagne électorale se déroule dans un ambiance tendue, émaillée de violences depuis le mois d’août et l’annonce de la candidature du président Ouattara, 78 ans, à sa réélection….LIRE LA SUITE

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires