Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Voici la région du monde où il est formellement interdit de mourir

Situé sur l’archipel du Svalbard à seulement 800 mètres du pôle Nord, le village norvégien de Longyearbyen est réputé pour être la ville la plus nordique du monde. Au plus profond du cercle polaire arctique, l’ancien centre minier de charbon ne voit pas la lumière du soleil pendant environ quatre mois de l’année et est criblé d’ours polaires.

Lire aussi : Couple: Mesdames, voici 5 façons d’empêcher un homme de vous tromper

Pourtant, il abrite environ 2 000 habitants et accueille plus de 65 000 visiteurs chaque année L’interdiction de la mort n’est pas une notion si nouvelle – en fait, les Grecs de l’Antiquité l’ont pensé pour la première fois au 5ème siècle avant notre ère, déclarant que mourir sur l’ île de Délos était interdit parce que c’était un espace sacré.

Dans la ville norvégienne de Longyearbyen, la mort est interdite à cause du temps. Être au-dessus du cercle polaire arctique, le Svalbard « bénéficie » de basses températures qui atteignent fréquemment 4 °F (-15 °C) et sont connues pour atteindre parfois -25,6 °F (-32 °C).

Lire aussi : Un agent arrêté pour avoir diffusé volontairement du p*rno sur un panneau public

Qu’est-ce que cela signifie, en plus de devoir porter des combinaisons isolantes en tout temps ? Cela signifie que le sol, et tout ce qui y est placé, est dans un état de pergélisol – jamais vraiment en train de dégeler, même lorsque les températures à la surface augmentent pendant l’été. Donc, pour le dire simplement, les morts ne dégèlent pas – ni ne se décomposent

Lire aussi : Ghana : des voleurs volent un transformateur et plongent tout un village dans le noir

Cela est devenu effrayant en 1950, lorsque les habitants ont réalisé que le pergélisol empêchait les corps de se décomposer correctement et, craignant la propagation des maladies, ils ont mis le cimetière de la ville hors service et ont interdit la mort à Longyearbyen.

E.L.D

VOUS AIMEREZ AUSSI