Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Yaya Touré : ce qu’il retient de son voyage aux Maldives

Yaya Touré vient de rentrer de son voyage des Maldives (petite île d’Asie). Il s’y était rendu sur invitation du président de la fédération maldivienne de football, Bassam Adeel Jaleel, pour la célébration annuelle de la fête des enfants.

Mais il y était aussi pour apprécier l’avancée des progrès du football de là-bas, en tant que FIFA Legend (représentant de la FIFA, chargé de contribuer au développement du football et de prôner ses valeurs dans le monde, ndlr).

Rencontre des officiels de la Fédération Maldivienne de Football, dont le Président Bassam Adeel Jaleel, visite d’écoles, d’infrastructures sportives, visite d’une académie de football, à Malé, dont le financement a été soutenu par le Programme Forward Match avec des jeunes Maldiviens et célébration de la Fête annuelle des Enfants… telles sont les activités qui ont meublé son séjour.

Lire aussi : Union: Gbi de Fer s’est acquitté de la dot de sa compagne de toujours…

Faisant le compte-rendu de son passage dans cette destination exotique, l’ex-international ivoirien a expliqué ce qui avait particulièrement retenu son attention.

« Ma venue au stade »

« Ce qui m’a marqué, c’est ma venue au stade, accompagné de 500-600 jeunes ! C’était très fort. Mais toutes les rencontres que j’ai faites là-bas ont été enrichissantes : de celles avec les enfants, à celle avec le Ministre de la Culture, en passant par celle avec des dirigeants de club », a déclaré Yaya avec réjouissance, à Fifa.com.

« J’étais curieux de faire ce voyage, et je suis reparti comblé. C’est intéressant de voir un tel sport faire sa place sur une île, et de se pencher sur les défis liés à son développement sur un territoire encerclé ainsi par l’eau. Et j’en conclus que c’est très encourageant ! Les infrastructures commencent à germer, il y a un internat dédié au football… Pour réussir au football, il faut du talent, mais il faut aussi un cadre de travail et des conditions nécessaires pour que le talent puisse continuer à éclore », a-t-il poursuivi.

Lire aussi : Foot / Italie : Le directeur de Parme révèle les circonstances du transfert de Gervinho

Au-delà de ses belles plages qui offrent une vue paradisiaque, l’île des Maldives est, selon Yaya Touré, un pays qui fournit beaucoup d’efforts pour développer son football.

« Ce sont des amoureux du football »

 » A mes yeux, les Maldives étaient avant tout une destination privilégiée pour vacanciers. Elles se résumaient à leurs plages paradisiaques et à leur paysage de carte postale. Je n’ai pas été déçu de ce côté-là. Mais je me suis rendu compte que ce pays était bien plus que cela. Il a bien d’autres richesses, à commencer par la gentillesse et l’énergie de ses habitants. Et pour ne rien gâcher, ce sont des amoureux du football ! », a-t-il dit, avant de poursuivre.

« Leur investissement personnel, leur volonté, et leur engagement sont impressionnants. Le Président Bassam Adeel Jaleel et son équipe font un travail gigantesque. Ils cherchent sans relâche les meilleurs moyens pour développer notre sport sur l’île. Et ce n’est pas facile.

Il y a un obstacle majeur qui tient compte de la géographie du pays : c’est une petite île. Il y a par définition de l’eau partout ! Mais cela n’arrête pas le Président Bassam.

On y bâtit des infrastructures de qualité. Tout est mis en œuvre pour qu’éclosent des jeunes talents. Et cela est en train de porter ses fruits. Le football est en pleine progression ».

Lire aussi : Cérémonie du ballon d’or 2019 : Didier Drogba en pleine répétition

Ancien sociétaire de Manchester City, Yayus n’a pas eu besoin de faire l’éloge de la Premier League puisqu’il a pu constater que les jeunes Maldiviens adorent déjà le foot anglais.

« Il suffit d’échanger avec les habitants et les enfants pour s’en convaincre. J’ai notamment visité une école locale. Cela a été une expérience humaine très forte. Et j’ai été surpris de voir combien les jeunes connaissaient bien le championnat anglais, notamment.

Le fait de recevoir sur leurs terres un ancien joueur de Premier League est quelque chose qui, je crois, signifiait beaucoup pour eux. L’accueil qu’ils m’ont réservé a été exceptionnel. Cela a été très émouvant pour moi », a conclu le vainqueur de la CAN 2015.

Joe Midelli

BOCK FESTIVAL 2019

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,