Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Le vieux Zakri Noel, ancienne gloire de la musique ivoirienne a été vidé de sa maison, en fin de semaine dernière. L’info  a immédiatement embrasé la toile. En dépit des émotions que la nouvelle a créées, aucune réaction de la part des Ivoiriens, d’habitude prompts à réagir en faveur des cas de détresse de ce genre. De quoi s’agit-il ?

Zakri Noel aurait acquis la maison d’où il vient d’être vidé, pendant le règne du président Gbagbo. Avec le propriétaire, un certain Paul Mahan, le vieux Zakri avait signé des papiers de vente, ce devant leurs avocats respectifs. La famille Zakri vivait, des lors tranquillement dans cette maison, jusqu’à ce que Valerie Mahan, le fils du propriétaire de la maison vienne remettre en cause les choses. L’élément des Forces Républicaines de Cote d’Ivoire (FRCI) va alors user de tous les moyens pour mettre à exécution son plan qui consiste à se réapproprier la dite maison. Il aurait même menacé le pauvre vieux de le tuer, s’il ne libérait pas les lieux. Suite à ces menaces, Zakri Noel a porté plainte.

Et c’est pendant que l’affaire est en justice que la famille Zakri a été jeté à la rue. Et depuis, aucune réaction de l’Ivoirien lambda, encore moins du ministère de la culture parfois prompt à prendre les devants, dans ce cas d’espèce. On peut écrire, sans se tromper que la situation du vieux Zakri est une honte pour la Cote d’Ivoire. Quand des footballeurs remportent  des compétions, ne sont-ils pas ‘’lapidés’’ de villas et de sommes astronomiques avec l’argent du contribuable ?

 Zakri Noel n’a certes pas gagné de Grammy Awards. Mais il cependant contribuer à jeter les bases de la musique moderne ivoirienne. On ne devrait pas le laisser ainsi, à la rue.

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires

Share, , Google Plus, Pinterest,