Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Zézé pop : de John Mayal à John Kyffyz, le chanteur explique l’histoire de ses différents surnoms

A l’état civil, il répond au nom de Wayou David et il est le roi du zézé pop. Dans sa carrière, il s’est successivement fait appeler ‘’John Mayal’’, ‘’John Yalley’’, et depuis quelques années ‘’John Kyffyz’’. Loin d’être des surnoms fantaisistes, l’artiste a expliqué leurs histoires selon une analyse cohérente.

Nourri aux sèves de la musique pop comme les premiers artistes ivoiriens, il a tout de suite été attiré par les sobriquets et l’un de ses aînés lui fera la suggestion de ‘’John Mayal’’. Il adopte donc son premier pseudonyme. Mais voilà, ce nom était déjà celui d’une grosse star de blues de l’époque, un héritage difficile à porter en perspective. Il décide donc de s’adapter à sa propre histoire :

Lire aussi : Ghana – Des voleurs armés prennent d’assaut la maison d’une dame après avoir discrètement suivi son véhicule (vidéo)

‘’…Je ne pouvais pas porter le nom de quelqu’un qui était connu mondialement, ça ne servait à rien…’’ ; il a réfléchi et il s’est dit qu’il devait se ‘’jumeler’’ à l’histoire. Et comme il traversait des moments de grandes difficultés, il s’est rebaptisé ‘’John Yalley’’, ‘’yalley’’ signifiant en langue bété ‘’galère’’.

Voilà qu’avec ce nom, le succès lui ouvre les portes une fois au pays. Doit-il encore le garder, ce qui serait trahir son histoire : ‘’…je me rends compte que le succès a tellement pris que je ne peux plus être Yalley parce que je galère plus…maintenant je suis John Kyffyz…’’.

Lire aussi : Voici la ville où il y a plus de divorce en Côte d’Ivoire (officiel)

Ici encore, l’artiste aura jumelé son nom à sa nouvelle vie car ‘’Kyffyz’’ signifie chef ; belle logique ; il est donc désormais le chef de la tribu qui doit maintenant démontrer cette suprématie. Depuis une quinzaine d’années, ce nom n’a pas trahi la grosse star qu’il est. N’est-il pas le roi du zézé pop ?

Diaman Emmanuel

VOUS AIMEREZ AUSSI