Share, , Google Plus, Pinterest,

Print

Posted in:

Zimbabwe: Une adolescente utilise le taekwondo comme moyen de lutte contre le mariage précoce

Le Zimbabwe est un pays où le mariage précoce bat son plein. Là, des gamines de 10 ans et plus sont forcées au mariage à cause de la pauvreté, la religion, les pratiques traditionnelles. Fan d’arts martiaux, Natsiraishe Maritsa, une adolescente zimbabwéenne de 17 ans a eu l’astucieuse idée d’utiliser le domicile de ses parents pour donner des cours de taekwondo et parallèlement mener son combat contre le phénomène.

Lire aussi : Par amour pour sa maîtresse, il crée un tunnel d’amour reliant son domicile au sien- Sa femme le découvre…

« « Peu de gens pratiquent le taekwondo ici, c’est donc fascinant pour les filles, qu’elles soient mariées ou célibataires. Je l’utilise pour attirer leur attention. Les jeunes mères se sentent habilitées à utiliser leurs histoires pour dissuader d’autres filles de tomber dans le piège  » argumente la jeune fille. C’est en 2018 que ce projet nait chez l’adolescente, après avoir observé que ses amies quittaient soudainement l’école pour se marier. La cour située dans le village d’Epworth à environ 15km au sud Est de la capitale, Harare ne désemplit pas.

Lire aussi : Ludovic Giuly (ancien du Fc Barcelone et du PSG) a supervisé les jeunes du Racing Club d’Abidjan

Jeunes enfants et adolescentes viennent en grand nombre, pratiquant avec assiduité les cours administrés. Puis à la fin des séances, une discussion sur les dangers du mariage précoce est lancée. Les jeunes épouses témoignent de leurs calvaires, expliquent comment elles font face aux abus verbaux et physiques, au viol conjugal, aux complications de santé liées à la grossesse et à la faim. Les esprits s’éveillent de plus en plus grâce à cette initiative. Natsiraishe atteint tout doucement son objectif…

Carole G

VOUS AIMEREZ AUSSI

Commentaires

Commentaires